La technologie

Twist And Shout

Cette histoire apparaît dans le numéro de février 2000 de Startups . Abonnez-vous »

Une bouchée d'un bretzel frais, chaud et roulé à la main, et Ray McConnell a été vendu. Le vendeur ne s'était jamais attendu à une simple excursion au centre commercial pour se transformer en une carrière majeure.

En 1992, lorsque son ami Charlie Bauer suggéra à McConnell de l'accompagner pour visiter la franchise de Auntie Anne alors inconnue dans laquelle Bauer songeait à investir, McConnell était plus que sceptique.

"Lorsque nous avons commencé, nous nous sommes emparés d'un petit pain à la cannelle", se souvient McConnel. "L'ancien propriétaire m'a serré le doigt en disant:" Vous ne ferez jamais que de vendre des bretzels et La limonade: "Quand je l'ai vu un an plus tard, j'ai dû lui rendre mon doigt."

M. McConnell a conservé son emploi de vendeur et a aidé à exploiter la franchise à temps partiel, mais trois ans plus tard, en 1996, il a quitté son emploi pour se consacrer à plein temps à Auntie Anne's. Maintenant, lui et Bauer possèdent six franchises, ainsi qu'une concession concessionnaire, qu'ils ont emmenés aux Jeux olympiques en 1996. Finalement, Lisa, 33 ans, de McConnell, a quitté son poste d'enseignante pour rejoindre la famille de Tante Anne.

McConnell attribue le succès de l'entreprise à son environnement propre, à son excellent service à la clientèle et à sa variété de bretzels frais. Quoi qu'il fasse, il doit bien faire les choses - ses ventes de 1999 ont dépassé 2 $. 2 millions.

Son dernier projet - un concept relativement nouveau pour Auntie Anne's Inc. - implique l'ouverture d'un emplacement dans un Wal-Mart. Et ce ne sera pas le dernier. Selon McConnell, "nous n'avons aucune intention de ralentir". Les frais de démarrage d'une franchise de Auntie Anne commencent à 156 000 $.