La finance

Action Mode

Cette histoire apparaît dans le numéro d'octobre 2006 de Startups . Subscribe »

Quoi: Vêtements de sport et de performance destinés au marché des moins de 40 ans

Qui: Dave Goos, Mary Miller et Eric Miller de Blue Hair Action Wear

Où: Cross Lake, Minnesota

Quand: Commencé en 2005

Comme si les fondateurs de Blue Hair Action Wear ne sont pas assez occupés avec leur démarrage en ligne et leurs emplois à temps plein, Eric Miller, Mary Miller et Dave "Quadzilla" Goos parvient à rester actif, à participer à des triathlons, à jouer dans des ligues sportives et à fréquenter la salle de sport.

Leur mode de vie actif est ce qui a stimulé l'idée de lancer www. bluehairactionwear. com, un site de vente au détail qui vend des vêtements de sport pour les athlètes de plus de 40 ans.

Les vêtements de l'entreprise, conçus par Goos avec l'aide des Millers, sont branchés, fonctionnels et confortables. Vous ne trouverez aucun des éléments de design moulants et coupés à l'œil que les adolescents et les jeunes adultes peuvent rechercher, mais vous trouverez beaucoup de style. Avant l'arrivée de Blue Hair en janvier 2005, Mary, âgée de 41 ans, a déclaré que l'industrie du vêtement manquait d'entreprises qui portaient des vêtements de sport ciblant leur clientèle: «Nous sommes notre client: nous sommes tous dans la quarantaine et nous sommes toujours actifs». Les baby-boomers [constituent] un marché énorme, ils sont plus actifs, et ce n'était pas le cas il y a 50 ans. "

Non seulement les baby-boomers sont-ils plus actifs, mais ils ont aussi une bonne partie de leur revenu disponible, ajoute Eric, 45 ans. «Le groupe d'âge que nous ciblons continuera de croître tant que «Tout le monde va continuer à vivre», dit-il, «tout ce marché va exploser, alors nous aimerions entrer dans ce créneau à mesure qu'il grandit.»

À son tour, Blue Hair lui-même est en croissance. En 2005, elle s'est associée au magazine GeezerJock pour produire et vendre la ligne de vêtements de la publication. Il travaille également avec l'Université de Californie pour recueillir des fonds pour les sports féminins. Les partenariats de Blue Hair, qui permettent aux deux parties de partager les coûts et les profits, ont permis à l'entreprise de prospérer sans les dépenses de marketing ou de publicité. Les liens sur les sites partenaires, les logos sur les vêtements Blue Hair et la présence à des événements sportifs sont autant de moyens d'accroître l'exposition des entreprises, explique Goos, 45 ans. Blue Hair, qui prévoit plus de 100 000 dollars de ventes en 2006, poursuit ses partenariats. imprimer le catalogue à temps pour la saison des fêtes 2006.